lundi 26 janvier 2015

Les inventaires après décès

Les généalogistes ne se limitent pas à rechercher les lieux et dates des naissances, mariages et décès de leurs ancêtres, ils apprécient de découvrir dans différents documents des éléments de leur vie courante. Les minutes notariales sont une des sources les plus intéressantes en ce domaine.
Par exemple, les inventaires après décès permettent de connaître le niveau de vie de nos anciens mais aussi des détails dans la liste des différents objets répertoriés. Voici 2 inventaires réalisés dans la commune de Trégunc en 1857. Dans l’inventaire après décès du 28 avril 1857 d’Yves L... et Perine G... du village de Ker... d’un montant de 1 122,15 fr, on y trouve notamment :


Dans l’inventaire après décès du 21 juin 1857 d’Anne L…… du village de Stang. . . , d’un montant de 11 004,65 fr, parmi la liste de 5 pages, on découvre entre autres :


Quelques explications sont nécessaires
Un accoutrement de lit comporte généralement : les draps, les oreillers, le traversin et une ou plusieurs couvertures.
Un baillot est un baquet , un baillot spécial est utilisé pour faire la lessive.
Les piguelles sont des instruments servant à défricher la terre.
Le croc à frambois est un croc à fumier, le frambois (ou fremboi) est un mélange obtenu par piétinement des bêtes de débris végétaux répandus dans la cour de la ferme (pors en breton) avec la boue .
Le charnier est le meuble où la viande salée est conservée.
Vanner est l’opération qui consiste à tamiser et nettoyer les grains de bled (bled désigne indifféremment le blé, l’avoine et le seigle) .
Les bassins en cuivre sont probablement des marmites ou bassines.
Le ribot serait le pilon de la baratte à beurre, ou la baratte elle-même. Il s'agirait ici du pilon.

Pierre Moutel

Sources : Archives Départementales du Finistère, minutes du notaire de Trégunc Alexandre Marie Prouhet



Aucun commentaire: