mardi 1 juillet 2014

Balade à Tréhubert sur les pas de Xavier Grall

J’ai pris demeure à Tréhubert, ainsi, Xavier Grall intitulait-il un article publié le 10 avril 1969 dans le journal Témoignage chrétien. Les textes de cette page sont extraits de cet article.



« Le hameau de Tréhubert contient encore une vaste lande communale, derniers vestiges des vieilles communautés bretonnes. Les vaches y paissent et y chantent les grives. Les ajoncs, le matin, agrippent les brumes. Tout près, il y a le doué ou lavoir. Les femmes y lavent toujours leur linge… »


« Deux marins vivent dans le hameau. Mais le bruit qui le réveille est celui de la terre. Trois grandes fermes se partagent les champs d’alentour. »


« Ma commune, en effet, s’appelle Trégunc et distribue sa côte magnifique au sud de Concarneau. C’est l’un des plus jolis coins de Bretagne. »


« Une route secrète et presque clandestine conduit à mon hameau. Il n’y a pas de pancarte. Ma rose des vents est une perspective de chênes. »


« Il est dix heures. Le vent est au Nord. Il fait soleil sur la Cornouaille. A Tréhubert, les derniers chevaux labourent les champs.



[Photo R. Picard]

Aucun commentaire: