lundi 29 octobre 2012

Cela s’est passé à Trégunc en 1920

"Vu la vitesse acquise tant par les autos que par les camions autos qui traversent le bourg à une allure exagérée et risquent souvent d’occasionner des accidents."

Le Maire de Trégunc est amené à prendre, le 23 mars 1920, un arrêté précisant :

« Les automobilistes ainsi que les camions automobiles ne devront pas dans la traversée du bourg de Trégunc dépasser 12 kilomètres à l’heure. »

 Deux poteaux indicateurs devront être placés à chaque extrémité du bourg et à 1500 mètres de l’entrée de chaque bout, les poteaux indiqueront l’objet du présent arrêté »

 (extrait de l’arrêté municipal du 23 mars 1920)

 Pierre Moutel « les Amis du Patrimoine de Trégunc»


Aucun commentaire: