jeudi 29 mars 2012

Le foot à Trégunc de 1921 à 2011.

C'est en 1921, que fut créée l'équipe de foot "Trégunc-Sport". Cette même année verra aussi la création de l'équipe "Les Lions de Saint Marc", mais celle-ci ne jouera que quatre années avant de revenir sur les terrains en 1946. En 1971, ces deux équipes fusionneront pour former l'Union Sportive de Trégunc.

L’équipe de Trégunc-Sport 1921 à 1971

C'est dans les années 20 que le football fait son apparition à Trégunc. Pierre Cariou, de la rue de Concarneau, fidèle supporter du foot à Trégunc :
- "J'avais 12 ans quand j'ai commencé à jouer au foot en sabot, et le ballon était fabriqué en vessie de porc."
En 1921, Le Docteur Pochard, Médécin à Trégunc, et René Daniel, Instituteur à Saint-Philibert, créent l'équipe de foot "Trégunc-Sport". Ce dernier jouera jusqu’en 1931, date de son départ de Saint-Philibert.
En 1921, naît également Jos Querroué, c’est un présage, car à 16 ans Jos jouera dans l’équipe première de Trégunc-Sport, et à 40 ans il sera encore capitaine de cette équipe. Les anciens ont encore en mémoire le match de la coupe de Cornouailles, où, face à Bannalec il marque 9 buts dans la première mi-temps.
Jos Querroué avait son magasin de vélos, tenu par sa femme Joséphine dans la rue de Concarneau. C’est sur la vieille route de Concarneau qu’il avait son atelier, un petit réduit adossé au mur du manoir de Kerambourg (aujourd'hui un petit parking).
Si vous aviez une réparation urgente entre 9 et 10 heures, il fallait aller le chercher chez "Phine Jany", là, dans ce bistrot face à l'église, il refaisait le dernier match.
Il a participé à plus de 1500 matchs avec Trégunc-Sport et l’UST, soit sur le terrain, soit derrière la rambarde ou dans les vestiaires. Ses coups de gueule sont célèbres pour défendre son équipe, pour signaler
une main adverse, déjà le syndrome Thierry Henry, ou un hors-jeu que l'arbitre ne voyait pas. Jos, un visionnaire ou un supporter de mauvaise foi ?

L’équipe de Trégunc-Sport en 1935
Revenons en 1935, Madame Jeannès, institutrice publique à l'école des Filles est une fidèle supportrice de Trégunc-Sport, dont elle est adhérente. Son mari, Joseph Jeannès, instituteur à Nizon et ensuite à l'école des garçons rue de Concarneau, jouera dans cette équipe de 1937 à 1939.
Sur les photos de l'époque on retrouve fréquemment Tin Canévet le restaurateur de la rue de Saint-Philibert.
Au terrain de Roudouïc, les résultats de Trégunc-Sport sont modestes, le club navigue entre la troisième division et la deuxième division, avec une excursion en division d'honneur.

L’équipe des Lions de Saint Marc de 1921 à 1925 et de 1946 à 1971.

En 1921 l'Abbé Bellec créé l'équipe “Les Lions de Saint Marc“, mais elle ne jouera que quatre années, jusqu'en 1925.
L'abbé Yves Marzin, nouvellement nommé à la Paroisse de Trégunc, recrée en 1946 les Lions de Saint-Marc ; l'abbé est un très bon joueur de foot, et il laissait volontiers sa soutane au vestiaire pour mouiller le maillot.

L’équipe des Lions de Saint Marc en 1922.
Le gardien de but attitré, c'est Jean Guillou, le boucher de la rue de Saint-Philibert, un vrai lion dans sa cage. À l'attaque, il y avait entre autres, Yves Dérout, Yves Dagorn, et plus tard, Pierre-Yves Guivarc'h, un excellent dribbleur qui savait trouver la fenêtre de tir du but adverse et marquer de beaux buts, au terrain de Kerbrat et ailleurs.

L’équipe des Lions de Saint Marc en 1947.
Les Tréguncois étaient friands des derbys entre Trégunc-Sport en maillot rouge et les Lions de Saint Marc en maillot bleu, c'était l'occasion de prouver la supériorité de son camp. En 1949 et 1950 Les lions de Saint Marc battent à chaque rencontre l'équipe de Trégunc-Sport. Leur meilleur score étant : 7 à 0. Yves Dagorn devient le président de cette équipe en 1968.
Dans les années 1969, les Lions finissent dernier de leur division et descendent en troisième division, c'est le moment de réfléchir à la fusion des deux équipes afin d'avoir pour cette commune de 4 800 habitants une équipe dans une division supérieure.

L’équipe de l’Union Sportive de Trégunc depuis 1971

En 1971, le terrain de sport actuel est achevé, Trégunc-Sport a 50 ans d'existence, les Lions de Saint Marc 25 années. Jos Querroué avec l'appui de Mme Le Croc, Maire récemment élu, réalise la fusion des deux équipes de Trégunc.
Jos Querroué signale un hors-jeu adverse en 1971.
Le Président de cette nouvelle équipe est bien sûr Jos Querroué, figure incontournable du football local. Le Ministère de la Jeunesse et des Sports lui attribuera la médaille de Bronze, ainsi qu'à Pierre-Yves Guivarc’h, Eugène Jaffrézic et Louis Sellin. Plus tard en 1981, Jos Querroué sera décoré de la médaille d’Argent.

L’équipe de L’UST en 1971.
La nouvelle équipe opère en première division, elle deviendra la meilleure attaque du championnat. Mais il faudra attendre la saison 1975-1976 pour accéder à la Promotion de division 1.
À Cette date, Jos Querroué passe la main de dirigeant à Yves Bourbigot et à Jean-Paul Hémon pour chacun deux ans, ensuite de 1980 à 1999 c’est Raymond Le Gac qui dirigera cette équipe pendant 19 ans, avec une présidence d'un an pour Alain Larour.
Depuis juin 1999 à aujourd'hui, Stéphane Floc’h gère cette équipe avec l'appui technique de Stéphane Guivarc'h, notre meilleur buteur en championnat national et champion du monde en 1998 avec l'équipe de France.
Les gènes de buteur ont bien été transmis à Stéphane par son père Pierre-Yves Guivarc'h, lequel était également le meilleur buteur des Lions de Saint Marc d'abord, et ensuite de l'UST.
En 1980 avec le match pour l'accession à la division supérieure, 1300 supporters sont réunis au terrain du Porzou pour encourager l'AL de Lanriec et l'UST au coude à coude en tête du championnat : match nul 2 à 2. Mais, grâce au goal-average plus favorable, l'UST accède à la division 1.
En début de saison 1980 un arrêté préfectoral déclenche la guerre des buvettes. Le feuilleton durera toute la saison sportive, et s'achèvera par un statu-quo : le maintien des buvettes sur les stades.
En 1990, un grain de sable vient contrarier cette belle unité sportive, car certains nostalgiques recréent l'équipe de Trégunc-Sport, les résultats seront décevants, en mémoire, la déculottée de ce nouveau Trégunc-Sport, battu 28 à 0 à Leuhan ! L'aventure s'arrête en 1991.
Depuis 1990, l'équipe de l'UST, accuse de mauvais résultats et c'est la descente aux enfers de la promotion d'honneur à la 2eme division en 1995.
En 1997, Pierre Cariou à 90 ans et Jos Querroué à 76 ans sont toujours de fervents supporters de l'UST. C'est l'année ou l'UST revient en 1ere division, et à partir de cette date les résultats sont plus encourageants, avec une nouvelle équipe dirigée par Stéphane Floc'h et l'arrivée de Stéphane Guivarc'h, lequel apporte au club une compétence technique de haut niveau.

Stéphane Floc’h, Stéphane Guivarc’h et Yannick Harmand en 2001.
Ainsi l’UST accède en DHR en 2005 et en DSR en 2009, niveau jamais atteint par le club.

Hommage aux bénévoles

2011, c'est l’année des 90 ans de foot à Trégunc et les 40 ans de l'UST.

"Nous devons mettre en valeur les différents dirigeants, entraîneurs, joueurs, les défenseurs cités rarement, parce qu'ils marquent peu de buts. Une équipe est tout un ensemble bien rôdé afin de gagner des matchs.
Nous devons également rendre un hommage appuyé à tous ces bénévoles qui organisent les matches, les kermesses, en somme, ceux qui font vivre le foot à Trégunc."

Maurice Tanguy "les Amis du Patrimoine de Trégunc"

Sources bibliographiques :
Joueurs de Trégunc, articles des journaux du Télégramme,  Ouest-France  et du  Kannadik .
Les archives et les photos de l’UST.



Aucun commentaire: